Que sont-ils devenu(e)s ? #11 War

Déc 3, 2018

jepeinsdoncjesuis

Intervenant du TEDxRennes 2017 sur le thème « L’art s’affiche dans la rue », le street artiste « chouchou des Rennais » a une actualité bien chargée en cette fin d’année : exposition, œuvre commémorative et sélection pour un ouvrage.

Nouvelle exposition « La nuit des temps »

Il s’agit de la seconde exposition de WAR! et le succès est une fois encore au rendez-vous puisque presque toutes ses œuvres ont été vendues dès le premier jour d’ouverture.
L’exposition regroupe une vingtaine de toiles d’animaux parmi lesquels un rhinocéros, un singe ou encore un hippocampe dans des tons orangés et bleus.
« Le secteur aurait été une sorte de sanctuaire pour certaines pratiques urbaines clandestines comme le graffiti. Une imagerie laser a révélé des traces d’anciennes peintures rupestres aujourd’hui effacées ou recouvertes. On distingue notamment des signes géométriques et de mystérieuses inscriptions dont la signification nous échappe comme les motivations de leurs auteurs » s’amuse WAR! qui se présente comme le dernier homme des cavernes urbaines à avoir séjourné ici.
L’exposition « La nuit des temps » est à découvrir au Pavillon Courrouze au sein du quartier de la Courrouze à Rennes jusqu’au 13 décembre 2018.

Retrouvez toutes les infos ici : http://www.lacourrouze.fr/actualites/item/la-nuit-des-temps-l-expo-de-war-au-pavillon-courrouze-2

Œuvre commémorative

Dans le cadre du centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale, la ville de Rennes a souhaité que WAR! réalise une œuvre commémorative pour le centenaire de l’armistice de la guerre 14-18. Intitulée «Every way is war» l’œuvre fait partie de l’exposition « De l’art des tranchées à l’art de WAR! » hébergée au mois de novembre au CRIJ de Rennes.

Ouvrage Wastelands

Quelques-unes de ses œuvres ont également été sélectionnées par le photographe et artiste Jonk pour son livre Wastelands. Ce livre, paru en octobre 2018, présente le travail de 26 artistes de la scène street art et graffiti actuelle et du rapport particulier qu’ils entretiennent avec ces bâtiments abandonnés.
http://www.editionsalternatives.com/site.php?type=P&id=2072

Rappelons également qu’en début d’année la Ville de Rennes et le fond communal d’art contemporain ont acheté une de ses œuvres « I war here ».

Pour voir ou revoir son talk : lien vidéo
Pour découvrir ses œuvres et suivre son actualité :
http://warindawest.fr/
@warindawest

Share Button