Emily Loizeau

« Emily Loizeau, j’ai toujours eu l’impression qu’elle était les ailes de son piano. Pas juste pour le jeu de mots. Juste au cœur avec sa voix, une danseuse assise qui roule les arts. Juste. Pâtisserie théâtre et poésie, comme si Tom Waits et Barbara avaient eu une fille. On pourrait les voir au premier rang de ses tours de magie de chant. Ravis d’être hypnotisés, comme tous les gens qui viennent l’écouter en équilibre, nager sur des écumes de contrebasse […]. Emily Loizeau, j’ai toujours eu l’impression qu’elle était les ailes d’un piano. »

Mathias Malzieu