Rencontre avec Adeline Quérou, directrice de cabinet pour Enedis en Bretagne

Pour la deuxième fois cette année, Enedis Bretagne a fait le choix de soutenir TEDxRennes et Bretagne ID Large et devient mécène de TEDxRennesSalon. A quelques jours de l’événement, nous sommes allées à la rencontre d’Adeline Quérou, directrice de cabinet. Elle nous raconte leur rencontre avec TEDxRennes, nous confie leurs aspirations et témoigne des ponts qui peuvent s’opérer entre l’événement et l’entreprise.

Avant toutes choses, qui est Enedis Bretagne ?

Enedis est gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. Naturellement, nous nous intéressons de près à un sujet clé : la transition énergétique et les réseaux électriques intelligents. 

Cela passe par : 

  • l’accueil des énergies renouvelables sur le réseau de distribution
  • l’accompagnement des collectivités et de l’ensemble des consommateurs d’énergie dans la maîtrise de leur consommation (notamment à travers les compteurs Linky, les compteurs communicants qui sont dans l’ensemble des foyers)
  • l’adaptation de nos systèmes au développement de la mobilité électrique.

Notre rôle dans ce cadre est d’ouvrir le champ des possibles, d’imaginer de nouvelles solutions, aux côtés des collectivités, de nos partenaires, d’industriels et plus globalement de l’ensemble des acteurs de l’énergie.  

L’innovation et l’environnement dont vous parlez font partie des sujets chers à TEDxRennes. Est-ce ce qui vous a motivés à devenir mécène ?

En réalité, nous avons souhaité nous rapprocher de TEDxRennes l’année dernière, dans une envie de donner du sens à nos collaborateurs, dans  leur quotidien, leur activité et leur métier. Nous avons en effet observé une quête de sens montante au sein de la société et bien sûr de nos collaborateurs. Le mécénat TEDxRennes et TEDxRennesSalon s’est naturellement imposé à nous ! 

 

Comment se vit l’esprit TEDxRennes au sein d’Enedis Bretagne ? 

Les ponts entre TEDxRennes et notre vie dans l’entreprise sont nombreux : 

  • Nous faisons vivre l’engagement tout au long de l’année. Ainsi, nous avons eu le plaisir d’accueillir l’équipe de Bretagne ID Large, accompagné de Corto Fajal, intervenant à TEDxRennes 2019, dans un échange avec les collaborateurs sur son talk. Les retours ont été unanimes : peu importe le métier, on peut tous être intéressés par les sujets de TEDxRennes !
  • Le format nous inspire aussi beaucoup. Le format TED est tout à fait adapté au monde de l’entreprise dans lequel nous sommes actuellement, où les salariés ont des choses à dire et à montrer sur leur quotidien. Chez Enedis, ça change notre façon de travailler : nous développons l’intelligence collective et mettons en avant des collaborateurs qui ne sont pas habitués à la prise de parole. Et ils ont des choses à dire !
  • Dans notre Intranet, nous mettons en avant des profils en dehors de leurs métiers, avec des compétences spécifiques ou étonnantes. Au travers de cette démarche qui valorise les profils dans leur ensemble, nous espérons favoriser le développement de compétences. Nous souhaitons leur démontrer que, dans cette quête de sens qui est la leur, nos collaborateurs peuvent apporter plus que ce pour quoi ils sont missionnés sur le papier. 
  • Enfin, il nous a semblé important, voire évident, que chacun de nos collaborateurs ait accès aux idées partagées lors d’un événement TEDXRennes. C’est pourquoi nous avons voulu leur faire gagner des places pour l’événement TEDxRennesSalon du 14 novembre prochain. C’est une formidable ouverture sur l’extérieur et l’engagement sociétal. 

 

Lors du dernier TEDxRennes, un talk a-t-il retenu votre attention ?

Enedis, au niveau national, compte environ 38000 salariés. Comme toute grande entreprise, les règles sont importantes, la culture est forte et une certaine inertie, liée à la taille de l’organisation, existe. Le fameux “poids de l’histoire” nous empêche parfois de nous poser la question “pourquoi fait-on comme ça ?”. 

 

Le talk d’Arnaud Hoedt Jérôme Piron nous a donc frappés. 

Avant l’événement, on m’aurait demandé si l’orthographe était important, j’aurais répondu “sans aucun doute, évidemment, oui c’est essentiel”. Aujourd’hui je prends plus de distance, et au global, dans l’entreprise, nous souhaitons prendre davantage de hauteur, tenter d’être plus agiles, de nous remettre en question, même si cela reste bien sûr plus difficile à 38000 que dans une PME ! 

Un grand merci à Adeline et à toute l’équipe d’Enedis Bretagne pour leur accueil. Rendez-vous le 14 novembre à l’Opéra !

Share Button