A la rencontre des intervenants de TEDxRennes 2021 – Typhaine D

Ecriture inclusive ? Féminine universelle ? Typhaine D décrypte les mécanismes de la langue française.

 

Qu’est-ce que cela représente pour vous, de participer à TEDxRennes 2021 ?

Je suis heureuse de participer pour permettre au plus grand nombre d’ouvrir les possibilités du langage, qui structure la pensée, et entraine nos actions ! En remettante à l’endroite toute ce qui concerne la démasculinisation de la langue, via l’écriture inclusive ou même la Féminine Universelle, faire exister enfine les femmes dans nos mots, nos idées, nos actes !

Comment se passe la préparation de votre talk ?

Elle commence juste et les idées infusent, colorante mes pensées, comme dans l’eau tiède un sachet de thé…

Est-ce que vous pouvez vous donner 3 mots qui qualifieraient votre talk ?

Féminisme, langue, matrimoine

Parmi les précédents intervenants de TEDxRennes, y en a t’il un qui vous aura plus particulièrement marqué ?

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sur l’orthographe

Typhaine D

Le thème de cette dixième édition est RECOLORE, qu’est-ce que cela évoque pour vous ?

À l’horizon de nos mots, de nos pensées, de nos actions, aucune couleur ne doit plus l’emporter sur une autre, afin que nos paysages noues apparaissent enfin justes, équitables et complets.

Et si vous deviez habiller votre talk d’une couleur, ce serait laquelle et pourquoi ?

Violette ! La violette est la couleur des féministes, déjà depuis les suffragistes qui luttaient pour le droit de vote des femmes, particulièremente aux USA et au Royaume-Uni. Ensuite, la violette a été revendiquée à nouvelle par les militantes du MLF dans les années 70 en France, et toujours aujourd’hui, par des militantes féministes à travers le monde. La violette mélange de ce bleu confisqué et de cette rose imposée, dans les deux cas pour noues opprimer. C’est aussi depuis le moyen-âge une version plus douce de noire pour exprimer le deuil, ici le deuil de celles qui noues manquent, nos soeures féminicidées. Enfin, Renée Vivien·ne, grande poétesse lesbienne et féministe du début du siècle, disait se placer « sous la protection des violettes »…

 

 

Création vidéo : Tony M

Textes et voix : Elvi Slam

Musique : Bad Love –  Auteur: Niwel
Source: https://bit.ly/3xgv6XP
Licence: https://bit.ly/3ydJy4h
Téléchargement (3MB): https://bit.ly/3fcPdzZ