L’ECAM Rennes et TEDxRennes, une rencontre qui tombe sous le sens

L’ECAM Rennes est pour la première année mécène de TEDxRennes. Cette école fondée par 4 ingénieurs visionnaires fêtera l’année prochaine ses 30 ans et compte aujourd’hui 670 étudiants. Bien connue des bretons, connectée à son territoire et proche des entreprises, elle a choisi de soutenir l’édition 2020 au Liberté. Un projet fédérateur pour l’établissement, qui enthousiasme aussi bien la direction que les professeurs et les élèves. Le directeur de l’école, Hubert Maitre, sa responsable communication, Manuela Dargelosse et deux étudiants, Eve Lehuré et Florent Grolleau, nous expliquent pourquoi dans cette interview à 4 voix.
L'ECAM Rennes rencontre TEDxRennes

Eve Lehuré, Florent Grolleau, Manuela Dargelosse et Hubert Maitre

 

Quels sont les valeurs ou les principes qui définissent le mieux l’ECAM Rennes ?

Hubert Maitre : Depuis la création de l’école, 4 valeurs fortes, qu’elles soient formalisées ou non, animent nos actions : l’engagement, l’ouverture, le bien commun et l’accompagnement.

L’engagement est pour nous une valeur fondatrice. Tout d’abord parce que respecter ses engagements est basique pour un ingénieur. Ensuite parce que s’engager, c’est atteindre ses objectifs et parfois se dépasser, pour les dépasser. Enfin, parce que la vocation de l’ingénieur est d’améliorer le monde. En cela, il s’engage.

La vocation de l’ingénieur est d’améliorer le monde – Hubert Maitre 

L’ouverture prend diverses formes. C’est, en premier lieu, savoir faire preuve de curiosité, une qualité essentielle pour avancer dans le domaine scientifique. Et l’ouverture, c’est aussi élargir l’horizon des étudiants en mélangeant les cultures, en intégrant des profils d’étudiants variés et en les connectant au monde des entreprises et au monde de la recherche. Ils sont à une période charnière de leur vie, où ils découvrent le monde.

Servir le bien commun, à l’ECAM Rennes, c’est tout simplement œuvrer pour l’intérêt général, dans le respect de chaque personne.

Enfin, l’accompagnement, c’est la traduction de notre volonté de soutenir les étudiants dans la définition de leur projet professionnel. Nous sommes une école généraliste et notre rôle est de les accompagner dans leurs choix d’orientation au cours de leurs études. Et puis la taille humaine de notre établissement nous permet aussi de les accompagner plus largement, par exemple dans les difficultés qu’ils pourraient rencontrer.

Manuela Dargelosse : Et l’accompagnement, c’est aussi bien connaître les besoins actuels et à venir des entreprises pour que nos étudiants soient à même de les aider à résoudre les problématiques auxquelles ces industriels font face.

 

Comment avez-vous connu TEDxRennes ?

HM : J’ai découvert les conférences TED à mon arrivée à l’ECAM Rennes, il y a 5 ans. Les vidéos sont régulièrement utilisées par certains professeurs dans le cadre de leurs cours. Pour ce qui est de TEDxRennes, il faut remercier Eve qui a été une formidable ambassadrice au sein de l’école.

Eve Lehuré : Je plaide coupable ! Je suis adhérente de l’association Bretagne ID Large depuis la rentrée 2019 et je participe donc depuis 2 ans à l’organisation de TEDxRennes. C’est un engagement qui m’apporte tellement et qui prend beaucoup de place dans ma vie. J’ai donc eu envie d’en parler à tout le monde autour de moi. Et souvent !

Florent Grolleau : Je confirme ! J’ai rejoint l’association grâce à Eve qui m’en avait beaucoup parlé. Je suis quelqu’un de créatif et j’aime bien, sur mon temps libre, faire des montages vidéos et créer des visuels. Quand elle m’a parlé des besoins en la matière de l’équipe communication de TEDxRennes, j’ai sauté le pas car j’adhère aussi au concept TED.

 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de connecter votre école à notre évènement ? 

EL : Quand j’ai rejoint l’équipe TEDxRennes en charge des mécènes, j’ai très vite pensé à l’ECAM Rennes et j’ai provoqué une rencontre avec l’équipe communication de notre établissement. Déjà parce que c’est super de pouvoir s’associer en local à un concept international comme TED. Et TEDxRennes, c’est des idées à partager. A l’école, on est aussi dans la transmission de savoir. Le lien est évident ! Sans compter les valeurs que nous partageons.

C’est super de pouvoir s’associer en local à un concept international comme TED – Eve Lehuré 

HM : En effet, on se rejoint sur toutes celles que j’évoquais précédemment. Par exemple, l’une des choses qui m’a frappé en découvrant TEDxRennes, c’est le coaching des intervenants. Il y a là une vraie notion d’accompagnement. Bien sûr, le bien commun, l’ouverture et l’engagement sont des notions que l’on retrouve à TEDxRennes. Et puis, s’associer à l’événement c’est aussi pour nous une manière très concrète de nous impliquer dans la vie régionale.

 

Comment se vit l’esprit TEDxRennes au sein de votre entreprise ? 

MD : Nous avons décidé d’offrir des billets pour TEDxRennes 2020 au Liberté à nos collaborateurs. L’engouement a été immédiat, les places sont parties très vite et le soutien à ce mécénat est unanime, à la fois de ceux qui viendront que de ceux qui ne pourront pas être présents.

Les élèves sont aussi très enthousiastes et certains eux seront aussi présents. Ils ont des valeurs fortes et s’investissent dans un grand nombre de projets solidaires et humanistes. Ils sont très fiers que leur école s’engage dans le même sens.

EL : Et sur la forme aussi, l’esprit TED se vit dans l’école, puisqu’en novembre 2019, notre BDE a mis en place des conférences par des étudiants pour des étudiants, sur le format TED. Des élèves de l’école qui ont une idée à faire passer sur un sujet qui les intéresse peuvent y intervenir durant 20 minutes environ. Le dernier en date était un passionné d’alpinisme, venu partager avec nous ses aventures. Le sujet m’a d’ailleurs beaucoup fait penser à un prochain intervenant de TEDxRennes, Jean-Louis Etienne.

 

Avez-vous un ou des talks coup de coeur au sein de l’équipe ? (H2)

EL : En tant qu’ingénieure, j’ai eu le plaisir d’accompagner Simon Bernard sur son coaching l’an dernier. Son talk intitulé “L’humain : la meilleure des technologies face à la pollution plastique” fait fortement écho à ma formation.

Aujourd’hui, on veut toujours aller plus loin dans la high tech et on pense que la technologie va résoudre tous nos problèmes de pollution et de réchauffement climatique. Mais on se rend compte aussi que les solutions qu’on développe et qu’on envoie à travers le monde ne sont pas forcément adoptées ni efficaces, tout simplement parce qu’elles ne sont pas adaptées aux cultures locales. Parfois, le fonctionnement d’un dispositif va même jusqu’à poser des problèmes d’éthique que nous n’avions pas imaginés depuis notre fenêtre occidentale. En tant qu’ingénieur, on a aussi un devoir de remettre l’humain au centre et de prendre en compte des considérations anthropologiques dans nos travaux.

HM : C’est un sujet pour lequel les étudiants sont de plus en plus demandeurs et auquel ils sont sensibilisés au cours de leur formation, pour qu’ensuite ils se chargent d’amener cette valeur ajoutée et ce nouveau regard dans les entreprises.

MD : Il y a bien sûr beaucoup d’autres thèmes et d’autres talks qui nous restent en mémoire. Notre statut de généraliste nous conduit à nous intéresser à de nombreux sujets, qu’ils soient techniques, scientifiques ou humains. C’est aussi ce qui fait l’intérêt de ce partenariat.

 

Qu’espérez-vous vivre le 18 septembre au Liberté ? 

HM : J’espère sortir de là enthousiaste. Je suis très curieux, ce sera mon premier TEDxRennes.

MD : Moi aussi, je suis impatiente et curieuse. J’ai envie de repartir troublée, peut-être dérangée par certains sujets. J’ai envie de me poser des questions et donc de repenser ma façon de faire. Que des sujets m’interpellent tellement que j’aie du mal à revenir à mon quotidien sans rien changer à mes habitudes.

EL : J’ai envie de pleurer, comme l’année dernière, tellement c’est fort. Assister à TEDxRennes, c’est déjà beaucoup plus fort en émotions que de regarder les vidéos sur Internet. Mais le vivre en tant que bénévole, c’est complètement fou. A la fin de la journée, on se sent presque perdu. Un lien très puissant nous lie à la fois à l’événement et à tous ceux qui ont porté avec nous ce magnifique projet.

FG : J’ai assisté à TEDxRennes en 2019 et à la fin du show, j’avais envie de tout changer dans mes façons de faire, ça m’a vraiment remué. J’ai bien sûr envie de retrouver cette émotion. Et puis j’ai eu la chance de m’occuper de l’aftermovie lors du TEDxRennesSalon en novembre dernier et je me souviens d’un sentiment intense de satisfaction en voyant les spectateurs, les intervenants et les membres de l’association heureux, après plusieurs mois à préparer cet événement. J’espère vivre cela à nouveau en septembre !

 

 

Vous l’aurez compris, Eve et Florent sont étudiants à l’ECAM Rennes mais ils font aussi partie de la fantastique équipe qui organise TEDxRennes ! Merci à eux pour leur investissement.

Et bien sûr un grand merci à tous les quatre pour cette rencontre et cet entretien. On vous retrouve le 18 septembre au Liberté !

Share Button