Amande Marty

Amande Marty a perdu son fils, Gaspar, la veille de son premier anniversaire. Elle entreprend alors un parcours initiatique dans la Drôme, en ressentant le besoin d’échanger avec d’autres parents endeuillés. Accompagnée de son ami réalisateur Nans Thomassey, elle les rencontre sous l’œil de la caméra. Cette expérience conduira à la sortie d’un documentaire « Et je choisis de vivre », puis à la création de la plateforme web «Mieux traverser le deuil». Amande souhaite aujourd’hui libérer la parole autour de ce sujet universel mais encore tabou.

Share Button